Archives de catégorie : A découvrir

Yesterday, un film de Danny Boyle

Et si les Beatles n’avaient jamais existé ?
Jack Malik est un auteur-compositeur-interprète qui rêve de devenir une star mais qui galère. Après un accident avec un bus pendant une étrange panne d’électricité, il se réveille dans un monde où personne ne connait le célèbre groupe de Liverpool. Jack va bientôt se retrouver face à un sérieux cas de conscience…

Une comédie romantique anglaise comme on les aime, qui donne envie de fredonner les chansons des Beatles. / Léa

Vous trouverez ce film dans notre rayon Multimédias à la cote YEST (rouge).

My absolute darling de Gabriel Tallent

« A quatorze ans, Turtle Arveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie. »

Il s’agit bien là d’un roman bouleversant, incroyablement bien écrit et qui ne laisse pas indemne… La plume de l’auteur est précise, acérée, il nous plonge dans un univers familial toxique, monstrueux, étouffant, que seules les immersions de Turtle dans la nature viennent soulager.
Bref, un livre qui laisse sans voix et qu’on ne peut tout simplement pas oublier.
N.B : Âmes sensibles, s’abstenir

Une recommandation de Marion

Vous trouverez ce titre dans notre rayon Romans ado-adultes à la cote TALL (blanc).

Space boulettes de Craig Thompson

« Pour Violette, la famille est ce qu’il y a de plus précieux dans toute la galaxie. Le jour où son père disparaît au cours d’une mission, hors de question d’attendre sagement son retour : oubliant toute prudence, elle se lance à sa recherche, accompagnée d’une bande d’amis un peu « spatiaux »… Mais l’espace est vaste et dangereux, et Violette va découvrir que son père est dans une situation très périlleuse. Dès lors, rien n’arrêtera Violette dans sa lutte pour sauver sa famille. »

Bien que d’ordinaire je n’apprécie pas le space opera, j’ai été attirée par les dessins colorés, presque psychédéliques, de ce roman graphique. Et je n’ai pas été déçue ! J’ai été comblée par cette aventure intergalactique déjantée, qui possède de multiples niveaux de lecture grâce notamment à de nombreuses références à la culture populaire, comme Star wars ou Moby Dick.
Une histoire sur la famille, l’amitié et la différence sur fond de critique de la mondialisation. Un ouvrage qui sera apprécié aussi bien des jeunes que des adultes. Un véritable coup de cœur à dévorer ! / Léa

Vous trouverez cet ouvrage dans notre rayon Bandes dessinées jeunesse à la cote SPAC (rouge).

Anya et le tigre blanc de Fred Bernard et François Roca

« Dans un pays enneigé, où règne un roi dur et injuste, sévit une terrible malédiction qui frappe les enfants nés la même année que l’unique héritier. Les uns après les autres, année après année, les enfants disparaissent et on n’entend plus jamais parler d’eux. Anya fait partie de cette génération perdue. Privée de son frère jumeau, enlevé bébé, la jeune fille grandit en compagnie de son tigre blanc, la rage au cœur. Menacée, elle est bien décidée à affronter le danger lorsque celui-ci se présentera. Un jour, enfin… Il sera question d’une sorcière aux yeux blancs qui crache le feu, d’une prémonition qui scelle les destins, d’une évasion et d’une révolte menée par une armée d’animaux sauvages… »

Un froid glaçant, une sinistre malédiction et une héroïne révoltée, telles sont les composantes de ce magnifique album en grand format que nous offrent Fred Bernard et François Roca ! Un véritable coup de cœur pour cette fable épique qui comblera l’imaginaire des lectrices et lecteurs déjà confirmé·e·s !!! / Léa

Vous trouverez ce titre dès 8 ans dans notre rayon Albums à la cote B (jaune).

Aurore de Jérémie Kisling

Lorsque Aurore, une adolescente de 15 ans, comprend qu’elle a été adoptée, ses certitudes volent en éclat, ses repères s’écroulent. C’est la fin du monde, la fin de son monde. La rencontre avec un être encore plus déraciné qu’elle va lui ouvrir les yeux et lui permettre de se découvrir. La nouvelle Aurore se révélera encore plus espiègle et déterminée que l’ancienne, désormais habitée d’une passion et forte de liens plus solides que jamais.

Un roman sur la famille, l’adoption et l’immigration.
Bien que ces thématiques auraient pu être plus développées, j’ai aimé la fraîcheur du récit et la spontanéité du personnage d’Aurore. Jérémie Kisling nous offre un texte poétique et rempli d’humour que je conseillerais aux enfants dès 10 ans. / Léa

Vous trouverez ce journal intime dans notre rayon Ados-adultes à la cote KISL (rouge).

Le chien d’Akiz

« On l’appelait le Chien. On racontait qu’il avait passé toute son enfance enfermé, dans un puits naturel obscur, quelque part au Kosovo. Pendant des années, son seul lien avec le monde extérieur avait été la nourriture. Ses papilles ont dû peu à peu se développer dans cet isolement, comme le sens du toucher chez un aveugle, au bout d’un moment il pouvait lire dans la nourriture comme d’autres dans un journal. Le Chien est un prodige culinaire comme le monde de la gastronomie n’en a jamais vu. Lorsqu’il accède à l’Olympe des cuisines étoilées en entrant dans le restaurant de luxe El Cion, il prépare un cocktail hautement explosif qui menace tous les pouvoirs en place. »

Plus qu’un homme, Le Chien incarne une (improbable) alchimie culinaire avec un instinct presque animal. La plume est incisive, le récit rythmé. Un premier roman court, certes pas parfait, mais suffisamment atypique pour susciter notre curiosité de lecteur·rice ! / Joya

Vous trouverez ce titre dans notre rayon Romans ados-adultes à la cote AKIZ (blanc).

Comment fonctionne une maîtresse ? de Susanna Mattiangeli et Chiara Carrer

« Entre elles les maîtresses parlent la langue des maîtresses : c’est comme la langue des grandes personnes, mais encore plus compliquée. Elles parlent aux enfants en ar-ti.cu-lant-bi-en-les-syl-la-bes ou en murmurant ou  bien d’une voix changeante, presque chantonnante. Quand on les écoute, on a l’impression de voir un dessin ».

Voici la maîtresse vue à  travers des yeux d’enfants. Frais, drôle, poétique. Un régal. / Joya

Vous trouverez ce titre dans notre rayon Albums à la cote M (vert).