Une soif de livres et de liberté de Janet Skeslien Charles

Le titre de ce roman est déjà très évocateur, il est d’autant plus intriguant car basé sur des faits et des personnages réels.

Nous suivons Odile, 20 ans, qui vient d’être engagée à la Bibliothèque américaine de Paris, peu de temps avant la Seconde Guerre mondiale. C’est un rêve qui se réalise pour la jeune femme.

Mais durant l’Occupation allemande, certains livres sont censurés et des lecteurs sont bannis de la bibliothèque. Bravant les interdits pour continuer à faire vivre ce lieu, Odile et ses collègues prendront de grands risques pour sauver la bibliothèque et les livres : porter des ouvrages à leurs lecteurs juifs ; cacher des écrits interdits pour empêcher leur destruction ; ou encore envoyer des livres aux soldats dans les camps de prisonniers.

En parallèle, on suit également la vie de Lily, jeune adolescente américaine dans les années 1980, avec pour voisine… Odile ! Comment et pourquoi est-elle arrivée là, si loin de Paris et si seule dans sa grande maison vide ?

Hormis la curiosité de ces destins entrecroisés, les personnages sont aux prises avec leurs émotions. Il est question de solidarité, de passion, d’amour, mais aussi de sentiments plus sombres comme la jalousie, les regrets et les failles de chacun. Toutes ces difficultés nous interrogent aussi sur la manière dont nous aurions agi dans de pareilles circonstances.

Un livre qui parle de livres, mais aussi de liberté, celle de lire les livres quels qu’ils soient, ne peut que séduire l’amoureuse des livres que je suis (et que vous êtes aussi, j’en suis certaine).

Une recommandation d’Amélie

Vous trouverez ce roman historique dans notre rayon Ados-adultes à la cote CHAR (blanc).

L’imagier d’Emilie Chazerand et Anna Wanda Gogusey

Vous ne trouverez aucun doudou ou biberon dans cet imagier, lauréat du Prix Sorcières 2024, l’un des prix de littérature de jeunesse les plus prestigieux. Mais plutôt des illustrations de la « vraie » vie, organisées par deux, en double pages qui se répondent. Emilie Chazerand et Anna Wanda Gogusey présentent aux enfants un monde où les adultes prennent l’apéro et sont (souvent) épuisés, où l’on se met parfois en colère, et où la différence est une fierté. Un imagier poétique et engagé à découvrir !

Une recommandation de Léa

Vous trouverez cet imagier dans notre rayon Albums à la cote C (vert).

Le soldat désaccordé de Gilles Marchand

Nous sommes à Paris, dans les années 1920. Un ancien combattant de la Grande Guerre se voit confier par une mère la mission de retrouver son fils, un soldat disparu il y a 3 ans. Il avait déjà effectué ce genre de recherches de disparus de la guerre, mais cette affaire-là lui prendra 10 ans et laissera en lui une trace tenace. Au fur et à mesure des témoignages, des histoires, des souvenirs qui se confrontent puis s’ajustent, il découvrira que la mère ne lui a pas tout dit sur son fils. Il découvrira l’histoire d’amour qui liait ce jeune disparu à une jeune allemande. Une histoire d’amour dont la mère avait honte. Une histoire que la mère tout comme la guerre n’ont pas su étouffer. Un amour fou qui bravait les tempêtes d’acier, la boue, les pluies de fer et le froid. Un amour qui devient comme un rayon de lumière et d’espoir pour tous ceux qu’il croise. Un amour qui semble faire écho dans la vie du héros, dont on ne sait que peu de choses.

Le soldat désaccordé est particulier. Le sujet est dur et cru, pourtant il y a quelque chose, un je-ne-sais-quoi de chaleureux dans les mots de l’auteur. Quelque chose qui donne une nouvelle perspective, qui surpasse les horreurs de la guerre. Une invitation. On retrouve cette invitation dans les dialogues de ces personnages cassés, souvent bien plus de l’intérieur que de l’extérieur. On a compassion d’eux. On aurait envie de les voir se relever. En fait, c’est le genre de lecture qui laisse une marque quand on l’a terminée. On s’est impliqué émotionnellement, sans tout de suite s’en rendre compte. On s’est posé des questions, sans forcément obtenir les réponses. Alors on essaie de les trouver par soi-même, si bien que l’histoire finit par se frayer un chemin dans un petit coin du coeur, et s’y accroche gentiment.

Une recommandation d’Aloys

Vous trouverez ce titre dans notre rayon Livres audio à la cote MARC (blanc).

La dernière Amazone d’Estelle Faye

Lysia est une adolescente qui survit dans les bas-fonds d’Athènes durant la Grèce antique. Elle est élevée par sa grand-mère, toutes deux se soutiennent tant bien que mal dans la misère.

Lorsque sa grand-mère disparaît, au même moment, l’oracle Tirésias remonte des enfers pour lui annoncer qu’elle est l’héritière du royaume des Amazones. N’y croyant pas, Lysia préfère fuir et s’embarque à bord d’un navire. Mais peut-on vraiment échapper à son destin lorsqu’il a une telle grandeur ?

Durant ce périple, de diverses îles jusqu’aux enfers, et bien plus loin que tout ce qu’elle aurait pu imaginer, Lysia croisera le chemin des dieux et surtout des héroïnes de la mythologie (Méduse, Pandore et bien d’autres).

Estelle Faye retrace ici la mythologie grecque de manière contemporaine et féministe. Elle retravaille les personnages féminins qui sont d’habitude désirées, soumises ou craintes pour leur donner une puissante sororité et une image plus intéressante que celle, souvent négative, qui est arrivée jusqu’à nous.

Une recommandation d’Amélie

Vous trouverez ce roman dans notre rayon Ados-adultes à la cote FAYE (rouge).

Novecento : pianiste de Alessandro Baricco

Né sur un bateau, Novecento, à trente ans, n’a jamais mis le pied à terre. Naviguant sans répit sur l’Atlantique, il passe sa vie les mains posées sur les quatre-vingt-huit touches noires et blanches d’un piano, à composer une musique étrange et magnifique, qui n’appartient qu’à lui : la musique de l’Océan dont l’écho se répand dans tous les ports.

Un classique d’Alessandro Baricco, sous forme d’un monologue, à (re)découvrir pour les amoureuses et amoureux de la musique.

Une recommandation de Léa

Vous trouverez ce texte dans notre rayon Théâtre dans le secteur Documentaires adultes à la cote 842 (blanc).

Vacances d'été du 13 juillet au 13 août.
Réouverture le mercredi 14 août à 13h30.
La boîte pour les retours de documents à l'extérieur du bâtiment sera fermée durant cette période.

Dès aujourd'hui, vous pouvez emprunter 20 documents, dont 8 multimédias.
Par beau temps, retrouvez-nous également au bord du lac les vendredis 5 et 12 juillet, et 9 août de 13h30 à 15h30 vers le camping du Rocheray.
Bonnes vacances !