No more smoke signals, un film documentaire de Fanny Bräuning

« La jeune cinéaste bâloise Fanny Bräuning filme la réserve indienne de Pine Ridge (Dakota du Sud), patrie des Sioux Lakota et réserve la plus pauvre des Etats-Unis. A travers la vie de la station Kili Radio, fondée dans les années 70 et devenue la voix officielle de la tribu des Lakota, elle porte à l’écran le portrait de cette communauté décimée par l’American way of life. En lieu et place de signaux de fumée, Kili radio envoie ses signaux avec un mélange d’humour et de mélancolie. »

Avec en images de fond les magnifiques paysages du Midwest américain, ce film documentaire dresse un portrait de la situation des Amérindiens dans les réserves. Entre misère sociale, addictions et conséquences du colonialisme, Kili radio résonne comme un espoir, comme un lien avec des traditions ancestrales et un avenir où les luttes pour faire valoir des droits bafoués sont toujours aussi fortes. Ce film retrace les combats passés et présents, ceux du poète John Trudell, ceux des anciens qui cherchent à transmettre leurs coutumes et ceux des jeunes qui se cherchent une identité. Ce film est à voir, il est beau, émouvant, quelques fois indignant mais surtout plein d’espoir, parce que oui, la culture amérindienne survit à la fin.

Une recommandation de Marion

Vous trouverez ce DVD dans notre rayon Multimédia à la cote 390(7).

Nouvelles acquisitions : mai 2022

Parmi les nouveautés du mois de mai, nous avons eu un gros coup de coeur pour Red Lili, une adaptation western du Petit Chaperon rouge. A signaler également : le dernier tome de la série Arno qui transporte les jeunes lecteurs et lectrices à l’époque de Nostradamus, ainsi qu’une nouvelle aventure de Maëlys et Lucien, nos enquêteurs préférés. Pour les adultes, retrouvez vos autrices et auteurs favoris, comme Virginie Grimaldi, Marc Lévy ou encore Laure Manel, parmi tant d’autres.

Bonne découverte !

Club de lecture – 16 mai 2022

Lors de la rencontre du club de lecture, le 16 mai, nous avons parlé des livres suivants :

  • De sang, d’écume et de glace, une trilogie aquatique d’ Alexiane de Lys
  • Love crescendo, une romance musicale de Tillie Cole
  • Je suis un assassin (et je surpasse le héros), un manga de Hiroyuki Aigamo
  • Orignal, un roman graphique sur le harcèlement de Max de Radiguès
  • Le jazz de la vie, un roman de la suédoise Sara Lövestam
  • D’or et d’oreillers, une version revisitée de La Princesse au petit pois, de Flore Vesco

Le musée absolu

Visiter un musée d’art sans quitter son canapé ? C’est possible avec deux ouvrages parus aux éditions Phaidon : Le musée absolu et Le musée absolu pour les enfants.

Un musée idéal, une visite unique à travers les arts et les époques, des œuvres d’art du monde entier, depuis les peintures rupestres du Paléolithique jusqu’aux créations du XXIe siècle.

Deux magnifiques ouvrages à découvrir absolument !

Une recommandation de Léa

Vous trouverez l’édition pour les enfants dans notre rayon Documentaires jeunesse à la cote 707 (jaune). Celle pour les adultes est en consultation dans nos ouvrages de référence.

Boîte à retour des emprunts

Vous la demandiez depuis longtemps, la voici enfin : la boîte à retour pour vos emprunts !


Vous pouvez désormais retourner vos documents en dehors de nos heures d’ouverture dans une boîte placée à l’extérieur de la médiathèque.

Attention, merci de bien respecter les consignes suivantes :

✅ Insérer délicatement un à un les retours à l’intérieur de la boîte

✅ Vérifier que les documents sont bien tombés au fond de la boîte avant de partir

✅ Renoncer à déposer des documents si la boîte est pleine ou fermée (vacances)

❌ Laisser les documents dans leur sac

❌ Forcer pour faire entrer un document trop grand

❌ Déposer des dons

Merci à Dominique, notre concierge, pour son installation !

Les étoiles s’éteignent à l’aube de Richard Wagamese

« Franklin Starlight a tout juste seize ans lorsqu’Eldon, son père ravagé par l’alcool, le convoque à son chevet et lui demande de l’emmener au coeur de la montagne, là où on enterre les guerriers. Au cours de leur voyage, Frank affronte un jeune grizzly, ramène poisson ou gibier et construit des abris contre la pluie, tandis qu’Eldon lui raconte comment il a rencontré l’amour de sa vie, pourquoi il a sombré dans l’alcool et d’où vient leur patronyme qui évoque les temps indiens immémoriaux. Ce périple permettra à chacun, au père comme au fils, de répondre à son besoin d’apaisement identitaire. »

Richard Wagamese était un auteur ojibwe, il s’est fait la voix du peuple autochtone au Canada avec son œuvre impressionnante. Dans Les étoiles s’éteignent à l’aube, il a trouvé les mots justes pour parler d’une famille détruite par les excès, les absences et les non-dits. Mais ce récit, tout comme la longue marche vers la rédemption que les personnages entreprennent, est un voyage au cœur de la nature canadienne, au plus profond des souvenirs d’Eldon Starlight et de son fils et finalement une quête, ou un retour, vers ce qui fait leur identité d’amérindiens.

Ce roman est une véritable expérience et chaque mot est comme une claque qui remue quelque chose au plus profond de nous, qui nous bouleverse dans notre manière de penser et de voir le monde qui nous entoure. Il s’agit là d’un véritable chef d’œuvre de littérature !

Une recommandation de Marion

Vous trouverez ce titre dans notre rayon Romans ados-adultes à la cote WAGA (blanc).

La bombe d’Alcante, Bollée et Rodier

La bombe est un roman graphique dense, ultra-documenté, de plus de 450 pages, qui raconte la naissance de la première bombe atomique, larguée le 6 août 1945 sur Hiroshima. Un récit passionnant soutenu par un graphisme en noir et blanc qui dépeint la noirceur de l’humanité.
Paru en 2020 à l’occasion du 75ème anniversaire de la catastrophe, cet album exceptionnel est à lire absolument !

Une recommandation de Léa

Vous trouverez ce titre dans notre rayon Bandes dessinées adultes à la cote BOMB (blanc).

D’or et d’oreillers de Flore Vesco

Le richissime Lord Handerson souhaite prendre épouse et a conçu un test pour mieux la choisir. Il invite ses prétendantes, des filles de bonne famille, à passer une nuit, seule, sans chaperon, dans un lit vertigineux, sur lequel on a empilé une dizaine de matelas. Mais voilà, qu’il propose à Sadima, simple femme de chambre, de passer l’épreuve. Bien qu’elle n’ait rien d’une princesse au petit pois, Sadima va révéler d’autres talents bien mystérieux.

Flore Vesco revisite le célèbre conte et nous offre une écriture faite d’or. Un récit onirique avec une héroïne inattendue qui n’attend pas le prince charmant passivement perchée sur une montagne d’oreillers.

Une recommandation de Léa

Vous trouverez ce titre dans notre rayon Romans ado-adultes à la cote VESC (rouge).