Tous les articles par mediathequelavallee

Une seconde chance de Dani Atkins

« Après son accident, plus rien n’a été comme avant. Cinq ans ont passé, la vie de Rachel est chaotique. Seule dans un minuscule appartement, elle survit grâce à un travail qui est loin d’être passionnant. Rongée par la culpabilité consécutive à la mort de son meilleur ami, Rachel donnerait tout pour revenir en arrière. Ce qui est impossible, n’est-ce pas ? Après son accident, tout s’est arrangé. Cinq ans ont passé, Rachel est comblée. Elle a un fiancé merveilleux, une famille aimante, des amis géniaux et la carrière dont elle avait toujours rêvé. Mais pourquoi donc n’arrive-t-elle pas à se détacher des souvenirs d’une vie qui n’est pas la sienne, une vie brisée et misérable ? D’où viennent ces images qui la perturbent ? Émouvant, palpitant et déchirant, Une seconde chance est une histoire d’amour magique qui nous montre comment un même événement peut engendrer des conséquences radicalement différentes, pour peu qu’au carrefour d’une vie nous prenions une route… plutôt qu’une autre. »

Désorientée par un début d’histoire sans queue ni tête avec les deux vies de Rachel, mais très rapidement je me suis laissée transporter par une écriture très agréable et efficace de l’auteur. On ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter pour l’héroïne et d’essayer de comprendre son problème de mémoire. Émouvant, palpitant et déchirant, « Une seconde chance » est un livre qui ne nous laisse pas indifférent. Avec un dernier chapitre d’une grande sensibilité et une fin complétement inattendue (pour moi) ce livre m’a bouleversée et me transporte jusqu’au coup de cœur. / NF

Vous trouverez ce roman sentimental pour les adultes dans le rayon « Romans ado-adultes » à la cote ATKI (blanc).

La libraire de la place aux herbes d’Eric de Kermel

« Dis moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es. » Nathalie et Philippe, son mari, décident de sauter le pas et de quitter la capitale pour partir en province, à Uzés. Ils ont élevé leurs enfants et se trouvent à cet âge où il est important de réinventer un projet à deux pour entamer une nouvelle tranche de vie. Philippe est architecte et n’a pas besoin d’être en permanence à Paris, et Nathalie se met en disponibilité de son métier de prof de lettres. Philippe devient un habitué du TGV Avignon-Paris et sa femme comprend rapidement que le tour des brocanteurs et le choix des tissus de ses rideaux ne remplira pas sa vie, même sous le soleil de Provence. La librairie de la place aux herbes est à vendre. Comme d’autres ont le rêve de créer une chambre d’hôtes ou d’acheter un bateau pour faire le tour du monde, Nathalie a toujours rêvé d’être libraire pour vivre au cur des livres. Généreuse et passionnée, elle va rapidement tisser des liens avec ceux qui poussent la porte de sa boutique. Autant de livres que de lecteurs, autant de lecteurs que d’hommes et de femmes aux histoires singulières. Elle devient un peu comme une apothicaire qui délivre des livres comme d’autres des plantes ou des tisanes pour accompagner ses « patients ».

 

Ce roman « feel good », nous transporte dans l’univers des livres. J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir les histoires de vie des clients de la librairie. Les excellentes descriptions du village d’Uzès et de son ambiance chaleureuse du sud et également les magnifiques illustrations au crayon à papier, m’ont donné envie de partir découvrir ce petit village et sa librairie ! Malheureusement, petit bémol avec Nathalie, la libraire qui m’a souvent agacée avec son côté touche à tout et je sais tout !

Entre développement personnel, découverte du Sud et de la littérature, voilà un roman qui saura convaincre de nombreux lecteurs. /NF

Vous trouverez ce roman dans notre rayon ados-adultes à la cote KERM (blanc).

L’oiseau des neiges de Tracy Rees

« Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow. A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l’aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l’héritage qui lui revient. Amy s’embarque alors pour un périple aux quatre coins de l’Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre. »

L’auteur nous a concocté un cocktail original ; une belle histoire d’amitié au-delà de la mort, une chasse aux trésors prenante, et la découverte de Londres en 1848 ! Avec une écriture simple, raffinée, poétique et une construction particulièrement bien faite, « L’oiseau des neiges » se lit facilement. J’ai eu beaucoup de plaisir à suivre Amy Snow dans son périple à travers Londres ainsi que remonter le temps et découvrir cette belle ville au 19ème siècle. /NF

 Vous trouverez ce roman pour les adultes dans le rayon « Romans ado-adultes » à la cote REES (blanc).

Exposition « Enfants juifs » du 24 avril au 21 mai

Enfants juifs : 1939-1945

L’histoire des enfants juifs parisiens durant la Seconde Guerre mondiale, de leur exclusion à leur sauvetage.

Une exposition de l’association L’enfant et la Shoah-Yad Layeled Suisse

http://www.lenfantetlashoah.org/

Vernissage

Jeudi 27 avril 2017 – 18h

Exposition du 24 avril au 21 mai 2017

 

Retrouvez également notre sélection d’ouvrages sur cette thématique et l’article paru dans la Feuille d’avis de la Vallée de Joux du 18 mai.

Joyeux suicide et bonne année de Sophie de Villenoisy

«Tu fais quoi à Noël ? Moi je me suicide et toi ? Bien sûr, dit comme ça, ça peut paraître sinistre, mais à quarante-cinq ans c’est ma meilleure option. Ce n’est pas comme si je faisais des malheureux autour de moi. Comme si j’abandonnais mari et enfants. Je n’ai ni chien ni chat. Même pas un perroquet pour me pleurer. Et puis ça me laisse deux mois pour faire connaissance avec mon vrai moi. Deux mois c’est court. Ou long, ça dépend de ce qui se passe, en fait. »

Le titre du livre a immédiatement titillé ma curiosité. Rapidement, j’ai été envoûtée par la légèreté, la finesse et l’audace de l’auteur qui ose TOUT malgré des sujets délicats comme la déprime, le mal-être et le sentiment d’abandon. Je me suis prise à éclater de rire avec des scènes complétement rocambolesques mais également à verser de petites larmes avec des scènes émouvantes. On tourne les pages avec frénésie afin d’accompagner notre héroïne dans sa découverte d’elle-même et on veut savoir si à Noël ça sera dinde ou cachets ! Attention à son côté trop décalé qui pourrait déplaire à certaines personnes. / NF

 Vous trouverez ce roman pour les adultes dans le rayon « Romans ado-adultes » à la cote VILL (blanc).

Samedi des bibliothèques – 11 mars

Vous avez raté l’évènement ? Pas de soucis, retrouvez tout ce qui s’est passé dans le Valnews et la FAVJ du 16 mars.


Pour la deuxième année consécutive, la Médiathèque participe au Samedi des bibliothèques vaudoises qui aura lieu le 11 mars prochain.

Pour l’édition 2017, ce sont 41 institutions qui ouvrent leurs portes et proposent de nombreuses activités comme : expositions, contes, lectures, ateliers ou rencontres… autour de la thématique « Le jeu des 7 familles ».

Pour voir ce qu’il se passe partout dans le canton, consultez le programme complet.

A la Médiathèque de la Vallée de Joux, nous vous attendons dès 09h30 pour un programme très « familial » :

Pour les enfants de 09h30 à 11h00

  • Dessiner sa famille et faire son arbre généalogique
  • Le jeu des 7 familles
  • 10h15 : Lecture et comptines (durée 15 min.)

Pour les adultes dès 11h15

  • Exposition « Les familles de la Vallée de Joux »
  • 11h15 : Conférence  « Les familles combières » de Jean-Luc Aubert
    Vous vous appelez Aubert, Audemars, Berney, Capt, Cart, Dépraz, Golay, Goy, Guignard, Humberset, Lecoultre, Longchamp, Lugrin, Maréchaux, Meylan, Mignot, Nicole, Piguet, Reymond, Rochat ou Simond ? Vous voulez en savoir plus sur l’origine de votre patronyme ? Jean-Luc Aubert vous dira tout !

Pour les personnes qui souhaiteraient emprunter des documents, le bureau de prêt sera ouvert comme d’habitude de 09h30 à 11h30.

L’auberge des cœurs blessés de Manuela de Seltz

« À la mort de ses parents, Cordelia hérite d’un bel hôtel qui tombe en ruines. Pour lui redonner vie et retaper la vieille bâtisse, elle décide d’en faire un lieu pour les couples sur le point de se séparer. Un endroit où ils pourront se donner une dernière chance ou, au contraire, célébrer… leur divorce ! Dès son ouverture, l’établissement voit défiler des personnages hauts en couleur. Pour réparer ces cœurs blessés, Cordelia a réuni autour d’elle une équipe de choc. Il y a Françoise l’avocate hippie déjantée, Claude le bricoleur au cœur tendre et Liz la réceptionniste qui n’a pas la langue dans sa poche. Grâce à leur soutien, Cordelia va également trouver le courage d’affronter son douloureux passé. En retrouvant confiance en elle, la jeune femme découvre la force de l’amitié et de l’amour. C’est un nouveau départ dans sa vie et le début d’une métamorphose…

À l’auberge des cœurs blessés, entre rire et larmes, on répare les sentiments. »

Avis aux amateurs de littérature légère avec ce roman drôle mais touchant, l’auteur avec une écriture simple et sans chichi m’a permis de me vider la tête après des journées bien chargées. 

Des personnages attachants et hauts en couleurs, des histoires de couples parfois touchantes, parfois loufoques, beaucoup de mystères autour de la vie de Cordélia et beaucoup d’originalité dans le scénario sont au menu de ce livre. / NF

Vous trouverez ce roman pour les adultes dans le rayon « Romans ado-adultes » à la cote SELT (blanc).