Archives de catégorie : Livres

Une colonne de feu de Ken Follett

« Noël 1558, le jeune Ned Willard rentre à Kingsbridge : le monde qu’il connaissait va changer à tout jamais… Les pierres patinées de la cathédrale dominent une ville déchirée par la haine religieuse et Ned se retrouve dans le camp adverse de celle qu’il voulait épouser, Margery Fitzgerald. L’accession d’Élisabeth Ire au trône met le feu à toute l’Europe. Les complots pour destituer la jeune souveraine se multiplient, notamment en France ou la séduisante Marie Stuart – considérée comme l’héritière légitime du royaume anglais et issue de la redoutable famille française de Guise – attend son heure. Pour déjouer ces machinations, Élisabeth constitue les premiers services secrets du pays et Ned devient l’un des espions de la reine. À Paris, il fait la connaissance de la libraire protestante Sylvie Palot dont le courage ne le laisse pas indifférent… Dans ce demi-siècle agité par le fanatisme qui répand la violence depuis Séville jusqu’à Genève, les pires ennemis ne sont cependant pas les religions rivales. La véritable bataille oppose les adeptes de la tolérance aux tyrans décidés à imposer leurs idées à tous les autres – à n’importe quel prix. »

Les millions de lecteurs qui avaient été captivés, comme moi, par la saga Les Piliers de la Terre, attentaient avec impatience ce nouveau roman de l’auteur britannique Ken Follett, spécialiste des fresques historiques de grande envergure. Et autant le dire tout de suite, j’ai adoré !

Nous retrouvons la ville de Kingsbridge qui servait de décor aux Piliers de la Terre, cette fois-ci au 16ème siècle, à l’aube des guerres de religions entre catholiques et protestants. Les nombreux personnages du roman vont ainsi nous embarquer entre l’Angleterre, la France, l’Espagne et les Pays-Bas pour traverser ces années troubles. A la fin, cela vous donnera peut-être même l’envie de vous replonger dans cette période historique afin de compléter cette lecture ! / LC

Vous trouverez ce roman historique dans notre rayon ados-adultes, à la cote FOLL (blanc).

Mon père sur mes épaules de Metin Arditi

« Un père peut-il être un homme comme les autres ? Metin Arditi évoque le souvenir du sien, mort il y a vingt ans. En pélerinage dans les Grisons, où son père aimait aller, à sa table de travail, dans un bar d’hôtel, Metin Arditi rappelle à lui les souvenirs. Au fur et à mesure qu’ils reviennent, le portrait se précise, le non-dit s’entend, la vérité affleure. Revenant à son enfance stambouliote, il retrouve son père avec des yeux de petit garçon ébloui : un homme toujours élégant, admirable et admiré, héros d’une famille juive cosmopolite. Il revit ses onze années d’internat en Suisse, un inoubliable amour d’adolescent avec Géraldine Chaplin, les leçons de sagesse offerts par ce père qu’il voyait à peine, et notamment : « Les livres, c’est autre chose.  » Au fil de l’écriture, il revient sur l’éloignement et ses déchirures, l’affrontement sur la question juive, et la quête de l’estime d’un père qu’il continue de chercher après sa mort. Un récit bouleversant, d’homme à homme. »

Ce n’est pas un style littéraire que j’ai l’habitude de lire et pourtant j’ai beaucoup apprécié ce livre. Metin Arditi nous transporte dans sa vie et son univers avec un style léger et fluide. On tourne rapidement les pages et quelle déception lorsqu’on arrive à la fin …. le livre était trop court.

Personnellement, j’ai trouvé que le gros point fort est la façon dont l’auteur parle de son père, une grande douceur pour un homme d’une immense froideur. Ce livre est plein d’émotion et de tendresse pour évoquer le souvenir d’un père qui n’a jamais manifesté ni l’une ni l’autre. / NF

Vous trouverez ce roman biographique dans notre rayon ado-adultes à la cote ARDI (blanc).

Tu verras, les âmes se retrouvent toujours quelque part de Sabrina Philippe

« Elle est encore jeune, un peu connue, mais déjà lasse. Elle parle d’amour sur les plateaux de télévision, donne des conseils éclairés, mais peine à trouver du sens à sa propre histoire. Ses pas la guident malgré elle vers l’île Saint-Louis près de laquelle elle a emménagé après une rupture difficile. Dans un café de l’île, où elle a pris l’habitude de commencer ses journées, elle fait une rencontre qui va bouleverser sa vision du monde, de l’amour, et qui changera sa vie à jamais.  Elle a les cheveux blancs et les yeux clairs. Elle était journaliste. Elle a cherché l’amour dans les bras d’hommes qui l’ont plus ou moins aimée, jusqu’à ce que l’évidence d’une rencontre éclipse toutes les autres. Dans un café de l’ile Saint-Louis, elle est venue trouver la jeune femme qui parle d’amour pour lui transmettre son secret.  Lui a des boucles brunes et un regard noir. Il habite le même présent qu’elle, mais se souvient de temps anciens où ils se sont déjà rencontrés. Il sait qu’il ne peut pas l’aimer dans cette vie-là, ou elle en mourra encore. Leur amour est au-delà de l’amour car elle et lui sont âmes surs. Ils se sont retrouvés dans ce café de l’île Saint-Louis, mais ils devront attendre encore toute une vie avant leur dernier voyage. »

Attirée par la première de couverture puis séduite par le 4ème de couverture et enfin conquise par une magnifique écriture tout en poésie, voilà qui résume comment je suis rentrée dans ce livre.

Malheureusement, j’ai décroché à mi-chemin, par une histoire d’amour peu réaliste et un peu trop fantaisiste pour moi. Ma curiosité m’a poussé à poursuivre ma lecture afin de connaitre le lien qui unit nos deux héroïnes et je n’ai pas été déçue par la fin.

Avons-nous tous une âme sœur? Ce livre est peut être un début de réponse avec une écriture solaire et une histoire solaire. / NF

Vous trouverez ce roman dans notre rayon ado-adultes à la cote PHIL (blanc).

Dragon de glace par George R.R. Martin

« Adara ne se souvient plus sa première rencontre avec le dragon de glace. Pour la petite fille, il a toujours fait partie de sa vie. Cette créature terrifiante ne laisse dans son sillage que le froid et la désolation. Pourtant, Adara ne la craint pas car elle est née durant l’hiver le plus glacial qui ait jamais existé. Mais l’année de ses sept ans, des dragons de feu venus du nord ravagent le paisible hameau où elle vit. Adara et son dragon de glace sont les seuls à pouvoir ramener la paix et sauver le monde de la destruction. »

On ne présente plus George R.R. Martin, auteur des romans Le Trône de fer, qui a inspiré la série télévisée Game of Thrones produite par HBO. Dans le même univers que celui de la célèbre saga, l’histoire de Dragon de glace s’adresse à un public plus large. Les illustrations de Luis Royo enrichissent magnifiquement ce récit émouvant qui raconte la relation entre une petite fille et son dragon. / LC

Vous trouverez ce roman, dès 10 ans (mais aussi pour les plus grands), dans notre rayon Romans jeunesse à la cote MART (jaune).

La sonate oubliée de Christiana Moreau

« A 17 ans, Lionella, d’origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la ville où elle habite en Belgique. Elle peine toutefois à trouver le morceau qui la démarquerait au prochain grand concours Arpèges. Jusqu’au jour où son meilleur ami lui apporte un coffret en métal, déniché dans une brocante. Lionella y découvre un journal intime, une médaille coupée et une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi. Elle plonge alors dans le destin d’Ada, jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l’Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel « le prêtre roux », Antonio Vivaldi, enseignait la musique à des âmes dévouées. Entremêlant les époques avec brio, ce premier roman vibrant nous fait voyager à travers la Sérénissime, rencontrer l’un des plus grands compositeurs de musique baroque, et rend un hommage poignant à ces orphelines musiciennes, virtuoses et très réputées au XVIIIe siècle, enfermées pour toujours dans l’anonymat. »

Voici un roman pour les amateurs de musique, d’Histoire et pour les amoureux de la belle ville de Venise ! Avec une écriture raffinée, l’auteur nous a composé une histoire originale et prenante, sans aucune fausse note ! Véritable hommage à Vivaldi ainsi qu’aux musiciennes orphelines, ce roman est un peu comme les mélodies du prêtre roux, rythmées mais remplies de douceur. Ni de bémols, ni de dièse mais un gros coup de cœur pour ce premier roman ! / NF

Vous trouverez ce roman pour les adultes dans notre rayon « Romans ados-adultes » à la cote MORE (blanc).

Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. »

Dans une ambiance Belle Époque, La passe-miroir est un roman d’apprentissage qui nous emmène dans un univers fantastique qui n’est pas sans rappeler celui d’Hayao Miyazaki dans le Château ambulant.

À la manière d’Harry Potter, La passe-miroir est le genre de roman qui nous trotte dans la tête toute la journée et qui nous rend impatients de rentrer chez nous pour, à nouveau, se plonger dans cet univers magique. A souligner que l’auteur est française et qu’il ne s’agit donc pas d’une traduction. / LC

Retrouvez cette série d’aventure fantastique, dès 13 ans, dans notre rayon « Romans ado-adultes » à la cote DABO (rouge).

Suivi de Les disparus du Clairedelune ; La mémoire de Babel

Une seconde chance de Dani Atkins

« Après son accident, plus rien n’a été comme avant. Cinq ans ont passé, la vie de Rachel est chaotique. Seule dans un minuscule appartement, elle survit grâce à un travail qui est loin d’être passionnant. Rongée par la culpabilité consécutive à la mort de son meilleur ami, Rachel donnerait tout pour revenir en arrière. Ce qui est impossible, n’est-ce pas ? Après son accident, tout s’est arrangé. Cinq ans ont passé, Rachel est comblée. Elle a un fiancé merveilleux, une famille aimante, des amis géniaux et la carrière dont elle avait toujours rêvé. Mais pourquoi donc n’arrive-t-elle pas à se détacher des souvenirs d’une vie qui n’est pas la sienne, une vie brisée et misérable ? D’où viennent ces images qui la perturbent ? Émouvant, palpitant et déchirant, Une seconde chance est une histoire d’amour magique qui nous montre comment un même événement peut engendrer des conséquences radicalement différentes, pour peu qu’au carrefour d’une vie nous prenions une route… plutôt qu’une autre. »

Désorientée par un début d’histoire sans queue ni tête avec les deux vies de Rachel, mais très rapidement je me suis laissée transporter par une écriture très agréable et efficace de l’auteur. On ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter pour l’héroïne et d’essayer de comprendre son problème de mémoire. Émouvant, palpitant et déchirant, « Une seconde chance » est un livre qui ne nous laisse pas indifférent. Avec un dernier chapitre d’une grande sensibilité et une fin complétement inattendue (pour moi) ce livre m’a bouleversée et me transporte jusqu’au coup de cœur. / NF

Vous trouverez ce roman sentimental pour les adultes dans le rayon « Romans ado-adultes » à la cote ATKI (blanc).

La libraire de la place aux herbes d’Eric de Kermel

« Dis moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es. » Nathalie et Philippe, son mari, décident de sauter le pas et de quitter la capitale pour partir en province, à Uzés. Ils ont élevé leurs enfants et se trouvent à cet âge où il est important de réinventer un projet à deux pour entamer une nouvelle tranche de vie. Philippe est architecte et n’a pas besoin d’être en permanence à Paris, et Nathalie se met en disponibilité de son métier de prof de lettres. Philippe devient un habitué du TGV Avignon-Paris et sa femme comprend rapidement que le tour des brocanteurs et le choix des tissus de ses rideaux ne remplira pas sa vie, même sous le soleil de Provence. La librairie de la place aux herbes est à vendre. Comme d’autres ont le rêve de créer une chambre d’hôtes ou d’acheter un bateau pour faire le tour du monde, Nathalie a toujours rêvé d’être libraire pour vivre au cur des livres. Généreuse et passionnée, elle va rapidement tisser des liens avec ceux qui poussent la porte de sa boutique. Autant de livres que de lecteurs, autant de lecteurs que d’hommes et de femmes aux histoires singulières. Elle devient un peu comme une apothicaire qui délivre des livres comme d’autres des plantes ou des tisanes pour accompagner ses « patients ».

 

Ce roman « feel good », nous transporte dans l’univers des livres. J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir les histoires de vie des clients de la librairie. Les excellentes descriptions du village d’Uzès et de son ambiance chaleureuse du sud et également les magnifiques illustrations au crayon à papier, m’ont donné envie de partir découvrir ce petit village et sa librairie ! Malheureusement, petit bémol avec Nathalie, la libraire qui m’a souvent agacée avec son côté touche à tout et je sais tout !

Entre développement personnel, découverte du Sud et de la littérature, voilà un roman qui saura convaincre de nombreux lecteurs. /NF

Vous trouverez ce roman dans notre rayon ados-adultes à la cote KERM (blanc).